INGENIEUR.E DE RECHERCHE
Développement Instrumental

 

Type de Recrutement : CDD (H2020_AdG 2020: Project 101019953 ISSP)
Niveau : BAC+5 minimum
Salaire : niveau Ingénieur de Recherche et selon expérience (5 à 10 ans)
Branche d’Activité Professionnelle : Sciences de l’Ingénieur et Instrumentation Scientifique
Localisation du Poste : Université Côte d’Azur – Laboratoire LAGRANGE – Bâtiment Fizeau du Campus Valrose (Nice)
Métier de Rattachement : Expert en Développement d’Instrument


Description de l’employeur :
L’Observatoire de la Côte d’Azur, Laboratoire Lagrange, Projet ERC ISSP (Interferometric Survey of Stellar Parameters, PI D. Mourard) recrute un.e ingénieur.e de recherche en instrumentation pour 2 ans à compter du 1er septembre 2021, dans le cadre du projet d’instrument CHARA/SPICA. Ce projet consiste en l’installation d’un nouvel instrument de recombinaison interférométrique visible à 6 télescopes sur le réseau CHARA au Mount Wilson (CA, USA) ainsi que de la mise en place d’un suiveur de franges infrarouge à 6 télescopes. Le projet ISSP s’appuie sur un grand relevé de paramètres stellaires d’environ 1000 étoiles en trois ans, à partir de la mi-2022. L’intégration des instruments est en cours à Nice et au Mount Wilson et la mise en opération est prévue durant l’hiver 2021-2022.

Mission Générale du Poste :
L’ingénieur.e prendra en charge, avec l’équipe projet, l’optimisation des opérations de l’instrument de façon à atteindre les performances complètes et un niveau d’automatisation compatible avec l’ambition du grand relevé observationnel. Il s‘agira en particulier de travailler, en lien avec les informaticiens du projet, sur les étalonnages des différents modules opto-mécaniques (compensateurs de dispersion longitudinale, réfraction atmosphérique, lignes à retard interne, correction de la biréfringence…) et l’optimisation de leurs performances et de leurs opérations pour maximiser le temps d’observation et réduire les intervalles entre deux étoiles. Un effort particulier sera mené sur le lien entre les modules d’injection et les systèmes d’optique adaptative de CHARA afin de maximiser l’efficacité de l’instrument. Ce travail s’intégrera aussi dans le cadre du pipeline de réduction des données de l’instrument de façon à maitriser les biais instruments ou de calibration.


Activités Principales : ▪ Etudier les besoins scientifiques, proposer les techniques et méthodes de mesure, de caractérisation ou d'observations adaptées ▪ Analyser les contraintes métrologiques et concevoir ou faire évoluer la chaîne d'expérimentation et de mesure ▪ Piloter la réalisation des mesures, les interpréter et les valider ▪ Former et informer sur les principes et la mise en oeuvre des dispositifs expérimentaux et assurer la sécurité de fonctionnement ▪ Présenter, diffuser et valoriser les réalisations ▪ Conseiller dans son domaine d'expertise


Compétences :
Une expérience en instrumentation astronomique est requise, idéalement dans le domaine de la haute résolution angulaire. Des compétences nécessaires en mesures physiques, analyse de données sont demandées. La maitrise de l’anglais est nécessaire.


Conditions d’Exercice :
La fonction demandée suppose des mobilités régulières aux Etats-Unis au Mount Wilson en Californie pour les différentes phases de tests sur le ciel et d’optimisation de l’instrumentation. De nombreuses observations auront lieu à distance depuis le site du Plateau de Calern de l’Observatoire de la Côte d’Azur.
Contact :
Denis Mourard, Philippe Bério
,