du 14 avril au 21 avril 2016

 
 
Du jeudi 14 avril au jeudi 21 avril 2016 se déroulera la 8e édition de « la semaine de l’astronomie ». Cet événement organisé par la Ville de Nice en collaboration avec l’association le Cosmophile aura pour thème « Les rêveurs De la science fiction à la réalité » En hommage à : Jules Vernes.
 
A l’initiative de l’association le Cosmophile, la première manifestation à été crée lors de l’année mondiale de l’astronomie en 2009. Suite à l’engouement des participants pour cette rencontre, les organisateurs ont décidé de perpétuer ce succès chaque année pendant les vacances de pâques. 
De nombreuses associations, ainsi que l’observatoire de la côte d’azur contribuent à la réussite de cet événement accessible gratuitement et à tout public.
 
Lors de cette 8e édition, vous pourrez visiter l’Observatoire de la Côte d’Azur le jeudi 14 ainsi que le samedi 16 Avril à 10 h en vous inscrivant comme d’habitude via le service de la vie associative de la ville de Nice (04 92 17 37 68) ,mais également assister à diverses conférences présentées par des chercheurs de l’OCA : le lundi 18, le mardi 19 et enfin le mercredi 20 à partir de 19h à la Maison des Associations Garibaldi Amphithéâtre Vira Soulèu.
 

Les Mondes au pluriel : du rêve à la réalité

 
La première de ces conférences s’intitule : « Les Mondes au pluriel : du rêve à la réalité » et nous sera présenté par Frantz Martinache, maître de conférence, du laboratoire Lagrange à l’Observatoire de la Côte d’Azur.
 

C’est un rêve vieux de plus de 2000 ans... aujourd’hui devenu une réalité. Il y a 400 ans, en pointant cette nouvelle invention appelée télescope, d’abord vers la Lune et puis ces mystérieux astre
s appelés planètes, Galilée l’a précisé. Petit à petit, l’instrumentation progressant a permis, il y a à peine 20 ans, de confirmer l’existence de systèmes de planètes en orbite autour d’autres étoiles que notre Soleil. Aujourd’hui connus par milliers, ces nouveaux mondes sont de véritables aubaines, qui nous permettent d’observer la façon dont les planètes se forment et évoluent. Le rêve continue d’alimenter notre désir d’apprendre : aujourd’hui, on se demande si parmi ces mondes certains sont habitables ou habités. Ensemble nous verrons comment le rêve, encore une fois, est en train de se transformer en réalité.
 

La gravitation et les ondes gravitationnelles : où en sommes-nous aujourd’hui ?

 
Pour la conférence suivante Bertrand Chauvineau, chercheur CNAP au laboratoire lagrange à l’Observatoire de la Côte d’Azur évoquera « la gravitation et les ondes gravitationnelles : où en sommes-nous aujourd’hui ? »
 

Au cours de cette conférence, nous nous intéresserons à la gravitation, c’est-à-dire à ce qui fait que les objets tomb
ent, que les planètes tournent autour du Soleil, et la Lune autour de la Terre. Nous ver
rons les différentes idées avancées pour expliquer ces phénomènes (par Newton, puis Einstein, notamment). Et nous verrons aussi que la gravitation elle-même se déplace, c’est-à dire que, à l’instar de la lumière, elle n’est pas quelque chose qui se transmet "instantanément". Nous verrons alors que cette "propagation" de la gravitation est porteuse d’une foule de renseignements sur les objets qui peuplent notre Univers. Renseignements que nous commençons tout juste à lire directement dans nos laboratoires. Il est permis de penser que nous ne sommes qu’à l’aube d’une toute nouvelle façon d’observer l’Univers, complémentaire des traditionnelles observations "optiques", et qui pourrait être aussi riche d’enseignements que l’a été en son temps l’usage des premiers télescopes.
 

On a marché sur la science

 
Et enfin Aurélien Crida, maître de conférences à l’Université de Nice Sophia Antipolis et à l’Observatoire de la Côte d’Azur, du laboratoire Lagrange et membre de l’IUF, viendra clôturer cet événement avec sa conférence : « On a marché sur la science »
 
Résumé : "Avant même le premier homme dans l’espace, Hergé rêvait d’envoyer son héros sur la Lune ! "On a marché sur la Lune" est une formidable initiation à l’astronomie. Au fil de l’album, nous verrons quels principes physiques et astrophysiques fondamentaux sont illustrés (ou violés !). Embarquez pour un cours en bande dessinée, mille millions de mille sabords !"
 
Pour plus d’information : http://lecosmophile.free.fr/